C'qui ? Notre passion ?

Œuvrer pour la sauvegarde et la promotion d’un patrimoine gourmand, alimentaire ou viticole. Partager une palette de saveurs uniques, introuvables, oubliées.

Depuis 15 années, nous jouons les globes gourmands, à la recherche de produits d’exception. Pour cela sans relâche, il nous faut chiner, fouiller, goûter, dénicher du bon, du très bon, du beau, du bien fait, bref toujours le meilleur. Tous les produits proposés ont été sélectionnés rigoureusement pour leur qualité, leur goût unique, leur savoir faire et leur Histoire. Nous avons rencontré chaque producteur, visité chaque exploitation, écouté, appris, partagé et goûté à tout… Dur Métier !!!
Alors à vos verres, à vos fourchettes, gamelles, cocottes, au goulot, à la barrique, qu’importe ! Goûtez, dégustez, partagez, profitez !

Barbara

Barbara - mi food mi raisin - genève

Son cépage préféré est le chenin et la Loire reste sa Région de prédilection. Aime à dire que tout comme Obélix, elle est tombée dans la marmite toute petite !

une marmite de gourmandise…

Auprès de son père, Bernard Girard, caviste renomé à Poitiers pendant 20 ans, elle vadrouille dans les vignobles, découvre, apprend. Elle fait son palais, enregistre, écoute. Elle goûte sans relâche, toujours en quête de nouveautés et plonge dans l’univers des vins naturels comme on entre en religion ! Une vocation est née. Le premier vin naturel  goûté fut une révélation, un questionnement… C'était en 1997 et c’était un Faugères de chez Barral.

Lire la suite

Christophe

Christophe - mi food mi raisin - geneve

Christophe est un passionné, un amoureux de la vie.

Partager, donner du plaisir, telle est sa devise. Une cuisine en liberté ! Pas d’interdit, pas de limite, pas de façade. Un seul chemin pour accéder à la gourmandise, aux saveurs oubliées, celui de la qualité des produits. Et la simplicité du geste, sans fioriture, juste l’essentiel, pour faire de ce moment de table, un pur Bonheur !

C’est pourtant chez les plus grands qu’il fait ses classes. Là où la liberté n’existe pas. A Paris, il s’attaque aux deux plus grandes maisons, la Tour d’Argent et Lasserre (3 et 2 macarons Michelin).

Lire la suite